Imprimer

Le nouvel aéroport de Doha (NDIA)

Écrit par Amel Penant le .

Le secteur de la construction est en plein essor au Qatar avec la planification de nouveaux projets de grande envergure qui seront principalement réalisés par des compagnies étrangères:

Le nouvel aéroport de Doha (NDIA)

Le Qatar a vocation, à partir de 2008, de devenir le deuxième pôle régional aéronautique après Dubaï grâce au développement de la flotte et du trafic international de Qatar Airways et à la construction d’un nouvel aéroport international à Doha (24 millions de passagers en 2009).

ETAT D’AVANCEMENT DU PROJET

L’aéroport international existant à Doha, a commencé son extension pour l’accueil de plus de 3000 passagers supplémentaires par jour à l’occasion des Jeux Asiatiques de décembre 2006.
Actuellement, il reçoit 4.2 millions de passagers par an, dont 90% sont en transit.
Le nouvel aéroport sera 3 fois plus grand que l'actuel aéroport.

Après la réalisation de la phase 1 du nouvel aéroport et de la fermeture de l’ancien (fin 2009), le NDIA (New Doha International Airport) pourra accueillir 24 millions de passagers. A la fin des travaux en 2015, ce sont 50 millions de passagers qui pourront transiter annuellement.

Le client est le New Doha International Airport Steering Committee (NDIASC), présidé par M. Mohamed Abdul Kareem Al MEER.
Qatar Airways va déplacer son siège, ses filiales (catering, duty free shop) et son centre de formation du personnel navigant dans l’enceinte du NDIA.
L’aéroport actuel sera progressivement désaffecté.

La société américaine Bechtel, installée à Doha, a réalisé le masterplan et remporté le contrat EPCM (Engineering Procurement & Construction Management) en 2003. 14% a été sous-traité à ADPI (Aéroport de Paris International).

La société Aéroport de Paris (ADPI), également installée à Doha, participe à la réalisation des bâtiments généraux, comme le terminal de l’Emir, et les principaux hangars.

La société HOK (Etats Unis) est l’architecte pour le terminal passager. La gestion du futur aéroport relèvera à la fois de Qatar Airways et de la Direction de l’Aviation Civile, le Ministère de l’Intérieur prendra en charge les aspects relatifs à la sécurité.

 

LES DIFFERENTES PHASES DE REALISATION DU NDIA

PHASE 1
Echéance : fin 2009
Accueil des gros porteurs A380
1,9 milliard d’euros
Plateforme de 22km² dont la moitié est gagnée sur la mer
2 pistes parallèles de 4,250 km 4,850 km
Terminal de 3 étages : 140 000 m² dont 25 000m² d’espaces commerciaux
3 échangeurs routiers entre Doha et le NDIA
1 terminal cargo de 750 000 tonnes par an
1 hangar pour A340

PHASE 2
16 passerelles supplémentaires
Ajout de 219 000 m²
Monorail de déplacement de passagers
1 hôtel de luxe de plus de 100 chambres

PHASE 3
Echéance : 2015
3,94 milliards d’euros
Extension de la surface totale à 416 000 M²
Infrastructures supplémentaires de service et de maintenance

Ultérieurement, le secteur privé Qatarien sera amené à développer l’environnement commercial de l’aéroport avec la construction d’hôtels et de centres commerciaux.

Pour plus d’information : www.ndiaproject.com

Article rédigé par Tiffany Cavé

 

Agenda


Plus d’événements >>

Dernières annonces

Stérilisateur biberon
( / Electroménager)
24-07-2014
chauffe biberon
( / Electroménager)
23-07-2014
chaise bébé
( / Puériculture)
23-07-2014
trotteur  a vendre
( / Puériculture)
23-07-2014
lit bebe très bonne état
( / Puériculture)
23-07-2014

Qatar

drapeau qatar2