Camel Race

Ecrit par , le dimanche 05 février 2017,

Camel Race

Course de dromadaire au Qatar

Malgré un développement culturel et urbain important ces dernières années dans le Golfe, les courses de dromadaires n’en restent pas moins importantes. En effet, les dromadaires représentent pour eux une partie intégrante de leur héritage. De part sa mobilité et sa capacité unique à adapter à l'environnement qatari le dromadaire était les plus importants moyens de transport.

 

Pour visiter

Les courses de chameaux ont une grande importance au Qatar. Si grande, qu'il y a une chaîne de télévision dédiée exclusivement à la transmission des courses de chameaux, locale et à l'étranger. 

C’est à Al-Shahaniya que vous trouverez les pistes de course. Situé à une heure de route au nord du centre-ville de Doha.

De Novembre à Février, c’est la période pendant laquelle les tournois nationaux et internationaux sont organisés. 

En revanche, même s'il n'y a pas de courses, les visiteurs sont invités à s’arrêter prés de la piste, tous les jours à 9h30 ou autour de 17h30, quand les chameaux s’entrainent dans l'arène. 

Autour de la piste, il y a une ville de chameau virtuel. Les visiteurs peuvent visiter les écuries de chameaux à proximité. 

Bien qu'il y ait des sièges ombrée dans la tribune, vous pouvez faire ce que font les propriétaires et suivre la course, en conduisant le long des pistes.

Une visite à Al-Shahaniya est une occasion unique d'admirer le meilleur damées et certains dromadaires les plus chères de la planète, dont certains valent prés d'un million de riyals qataris.

Pour y arriver, de Doha, prendre la route Al Rayyan et conduire vers l'Ouest jusqu'à ce qu’au stade de football Al-Rayyan. Continuez à l'ouest pendant environ une heure. La piste est bien indiquée.

 

Soutenir le Prince et HH le Père Amir

Pour la famille royale, ce sport, appartenant au patrimoine authentique du Qatar, est une fierté.

Chaque année, Son Altesse le Père Amir Sheikh Hamad bin Khalifa Al Thani, préside une course de dromadaire pour l’Etat.

Pour sa part, Son Altesse Cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani, soutient également ces course avec générosité. Afin d’honorer les courses et d’aider ce sport à prendre sa place, il offre les moyens nécessaires, l’argent et des prix en nature, car les paris ne sont pas autorisés dans la religion musulmane.

La ville d’Al Shahhaniya accueille les pistes de courses de dromadaire à la pointe. Effectivement, il est possible de suivre ce spectacle jusqu’à la nuit tombé, grâce aux éclairages qui entourent le site. 

 

Le développement historique des courses de chameaux au Qatar

  •  La première course de systèmes hybrides au Qatar en 1973, Al Shahhaniya, avec 300 dromadaires.
  • En 1977, ce fut au domaine de la Cyrénaïque, où était le domaine le plus long du Qatar, 16 kilomètres, avec entre 400 et 500 dromadaires. Ces courses se sont terminées en 1989.
  • Sous les directives de Son Altesse le Père Amir, de nouvelles pistes 6,8,10 kilomètres, soutenue agrandir le site en 1990, avec un Hôpital vétérinaire Azab, pour abriter le chameau d'une manière moderne.
  • En 1987, les premiers prix offères par Son Excellence Sheikh Hamad Bin Jassim Bin Faisal Al-Thani sont des voitures.

 

Les robot jockey:

Le robot jockey est couramment utilisé sur les chameaux dans les courses de chameaux, remplacent les jockeys humains. Développés depuis 2004, les robots jockeys éliminent progressivement l'utilisation de jockeys humains, qui, dans le cas des courses de chameaux en Arabie Saoudite, au Bahreïn, aux Émirats Arabes Unis et au Qatar, emploie souvent des enfants qui souffrent de violations des droits humains. En réponse à la condamnation internationale de tels abus, les nations du Qatar et des EAU ont interdit l'utilisation de jockeys humains en faveur des robots.

Utilisation des humains

«Le Sport des Sheiks» utilisait presque exclusivement des petits enfants, généralement des garçons âgés de quatre ans, pour monter et diriger les chameaux.

Souvent, les garçons étaient affamés pour être aussi légers que possible. Beaucoup de garçons, étaient vendus à des organisateurs de course ou à des propriétaires de chameaux. Ceci impliquait des victimes d'enlèvement ou des enfants de familles démunies, qui les vendaient en servitude.

Interdiction d'enfants jockeys

Les Emirats arabes unis ont été les premiers à interdire l'utilisation d'enfants de moins de 15 ans comme jockeys dans le sport populaire local. Le Cheikh Hamdan bin Zayed Al Nahyan a annoncé l'interdiction le 29 juillet 2002. Les Émirats arabes unis émettent des sanctions telles que la prison.

Au Qatar, le Cheikh Hamad Bin Khalifa Al-Thani, a interdit les enfants jockeys en 2005 et a ordonné en 2007, que toutes les courses de chameaux seraient dirigées par des robots jockeys.

Développement et utilisation

Le gouvernement du Qatar a lancé le développement des robots au début de 2001. Le premier modèle réussi a été réalisé en 2003 par Stanely en coordination avec Rashid Ali Ibrahim du Qatar Scientific Club. 

Fin 2003, la conception, avec une analyse révisée, a été déposée auprès de la firme suisse de robotique K-Team. Les problèmes initiaux rencontrés par l'équipe de conception, comprenaient le fait que les chameaux étaient conditionnés à l'utilisation de jockeys humains. Les premiers dessins ont effrayé les chameaux. Les conceptions ont alors été modifiées pour inclure des caractéristiques plus humaines (visage semblable à un mannequin, lunettes de soleil, chapeaux et même des parfums traditionnels ).

D'autres questions techniques incluaient les conditions auxquelles les robots et les ordinateurs seraient soumis: les températures élevées d'un environnement désertique poussiéreux avec une course rapide et inégale. La première course officielle réussie avec les jockeys robotiques a été menée au Qatar en 2005. Les robots sont en aluminium. Encadré d’un «thorax» de la taille d'un grand livre, ils ont de petits bras articulés qui contrôlent le fouet et les rênes. Le robot peut surveiller et transmettre la vitesse. Ill peut également  prendre la fréquence cardiaque du chameau.

En raison de leur poids (16 à 18 kg) et de leur coût élevé, ces robots ont été écarté et remplacé par des modèles plus petits, plus légers (2 à 3 kg) et plus abordables au Qatar et aux EAU. Les modèles les plus récents ont été développés en utilisant des systèmes améliorés avec des commandes radio bidirectionnelles et des commandes mobiles. Maintenant on peut trouver des robots à commande vocal.

Les robots sont télécommandés par des opérateurs qui suivent la course le long de la piste en 4x4.

L'utilisation généralisée est lancée à partir du Qatar et des EAU et étendue à tous les pays du CCG.

 

Les grandes courses annuelles:

 

  • « Le grand festival annuel» honoré par Son Altesse l’Emir
  • «Le festival annuel Sheikh Jassim bin Mohamed bin Thani » porte le nom du fondateur des courses, qui se tient au mois de Décembre.
  • « Le grand festival annuel sur l’épée » présentée par Son Altesse le Père Amir.

 

Types de chameau au Qatar

Il existe deux types de dromadaires au Qatar:

Type I: chameau Qatari (Oman) qui se caractérise par son corps fin et son endurance.

Type II: chameau soudanais, qui vient du Soudan par l'Arabie Saoudite et qui se caractérise par sa vitesse et son mouvement léger.

 

Les Evénements:

Son père Altesse le Prince Festival
Date: Du 4 au 10 Février 2017

9ème course locale (2016 - 2017) : Phase I
Date Du 15 au 18 Février 2017

9ème course locale (2016 - 2017) : Phase II
Date de l'efficacité: Du 24 au 25 Février 2017

Festival de l'épée de Son Altesse l'Emir (2016 - 2017)
Date de l'efficacité: Du 4 au 15 Mars 2017

Festival du Défi (2016 - 2017)
Date: 26 Avril 2017

 

Horaires des courses

6H30 à 9H

13H à 15H30

 

Petit conseil personnel: n’y allez pas le vendredi à l’heure de la prière!!!

 

 

 

 

Dernière modification le dimanche 19 février 2017