Retour

L’art Islamique est un large concept qui regroupe différentes formes d’art de pays et territoires (allant de l’Espagne jusqu’à l’Inde) qui ont été, de façon permanente ou temporaire sous le règne de l’Islam (depuis l’an 622 de l’ère chrétienne).

Un art: L’Islam

Il est important de mettre en évidence que l’Islam était avant tout une religion et une idéologie qui s’est plus tard développée en une civilisation partagée par plusieurs territoires.

L’Islam s’est répandu dans un monde où régnaient deux grands empires, l’empire Byzantin et l’empire Perse. L’Empire Byzantin, héritage de la civilisation Gréco-romaine, occupa principalement la région méditerranéenne et fut Chrétien jusqu’au 4ème Siècle. L’Empire Perse s’étendit jusqu’en Asie Centrale et fut de religion Zoroastrienne.

Ces deux Empires influencèrent considérablement le développement de l’art Islamique et furent peuplés dediverses cultures et peuples aussi bien musulman que chrétien, zoroastrien, indien ou juif.

Les artistes en art Islamique, maitrisaient aussi bien les motifs décoratifs préislamiques que les techniques et les différents styles décoratifs émergeants.

L’art islamique présente une certaine unité stylistique due aux déplacements des artistes, des commerçants, des commanditaires et des œuvres. L’emploi d’une écriture commune dans tout le monde islamique et la mise en valeur particulière de la calligraphie renforcent cette idée d’unité. D’autres éléments ont été mis en valeur, comme l’attention portée aux décorations végétales comme les arabesques.

En architecture, des bâtiments aux fonctions spécifiques, comme des mosquées et des madrasas, sont créés dans des formes très variées mais suivant souvent un même schéma de base.

L'art Islamique

S’il n’existe quasiment pas d’art de la sculpture, le travail des objets de métal, d’ivoire ou de céramique atteint fréquemment une grande perfection technique. Il faut aussi souligner la présence d’une peinture et d’une enluminure présentes dans les livres sacrés et profanes.

L’art Islamique est caractérisé par différentes expressions artistiques nourries par la variété de cultures et de peuples et les principales matières utilisées par les artistes durant cette période étaient la céramique, le verre ou le métal.

Dans le but de comprendre et d’apprécier l’art islamique nous devons nous rappeler qu’il est lié aux évènements historiques et aux cultures qui ont alimenté son développement. Les artéfacts nous comptent l’histoire de ce parcours caractérisé par le mélange de peuples et de cultures vers une force unifiée de l’Islam.

Plus tard, l’art Islamique fut fortement influencé par la Chine lors de l’invasion Mongole au 13ème et 14ème Siècles. La porcelaine chinoise a influencé les potiers musulmans et les a amenés à explorer et créer différentes techniques dans le but d’imiter le fond blanc de la poterie chinoise. Les potiers musulmans ont également utilisé les motifs chinois comme le paon, les fleurs de lotus et les ont incorporés dans la représentation de l’art Islamique. L’influence de l’art Chinois fut plus tard soutenue grâce à l’expansion des routes commerciales.

L’art Islamique est donc un art qui outrepasse les distances en temps et espace ainsi que les différences de langues, culture et foi des différents peuples qui l’ont influencé.

Retour