Retour

Le Qatar reste avant une région aride. On y retrouve donc une flore indigène dominée par des espèces communes, tout comme l’Acacia arabica.

Une flore désertique

La flore du Qatar est propre à celle des climats désertiques : des plantes maigres, éparses, des broussailles, arbustes épineux, et plantes résistantes au sel dans les mangroves. Ces dernières sont des écosystèmes de marais, sources d’une grande variété de végétaux, insectes et oiseaux. Ces mangroves se situent du côté d’Al Khor et vers Al Thakhira.
On trouve aussi quelques arbres d’espèces peu variées dont le palmier dattier et le fameux Sidr appelé couramment le jujubier (logo de la Qatar Foundation).

Aujourd’hui l’arrosage intensif, permet de planter des espèces plus variées dans les villes mais aussi de développer la culture dans des fermes alentours.
L’enseignante anglaise Frances Gillespie a rédigé plusieurs ouvrages sur la faune et la flore au Qatar et a répertorié plusieurs espèces. Quelques noms de plantes que l’on trouve dans le désert : Halocnemum strobilaceum, Convolvulus deserti, Silene Villosa, Cornulaca monacantha…
Un répertoire des espèces présentes sur la péninsule est accessible, notamment sur le site www.floraofqatar.com

 

flore au Qatar
Retour