Retour

Il semble que les traces les plus anciennes de présence humaine dans la région du Golfe remontent à quelques millénaires avant notre ère.

Le Qatar: un pays convoité

Après la dynastie des Omeyyades (661-750) qui a dominé la région, c’est celle les Abbassides, qui marquera le début du règne de l’Islam du VIIe siècle au XVe siècle.

La dynastie musulmane des Abbassides (750-1250), pénétra au VIIe siècle dans la région du Golfe, comme en atteste le site archéologique de Murwab au nord ouest de la péninsule. Durant ce règne, le Qatar connut une grande période de prospérité. Déjà à cette époque la pêche et le commerce de la perle sont florissants. Ce fut l’époque des Milles-et-Une-Nuits, l’âge d’or du monde arabo-persan.

A la fin du XVe siècle, les Portugais ouvrent une voie maritime par le Cap de Bonne-Espérance vers l’Inde pour développer le commerce avec l’Europe. Hormuz demeura pour les Portugais jusqu’au début du XVIe siècle une base de contrôle de toute la région du Golfe. Mais en 1538, ils furent chassés de la région par les Ottomans qui dominèrent ensuite le Qatar.

Au cours du XVIIe siècle, le pays fut marqué par de violentes rivalités entre les tribus désirant contrôler le territoire, conflits qui se poursuivirent jusqu’au début du XIXe siècle, quand les Britanniques décidèrent d’intervenir. Les rivalités tribales diminuaient la sécurité maritime de leurs flottes en route vers les Indes.

Deux traités furent ensuite signés: un traité de paix en 1868 avec le cheikh Mohammad Bin Thani puis en 1916 par un traité de protectorat : l’émir, en échange de la protection britannique accordait à la Grande-Bretagne une exclusivité sur les concessions pétrolières.

L’indépendance du Qatar

En 1968, les Britanniques décidèrent de se dégager de tout accord de défense dans la région. Après avoir envisagé une fédération avec les Emirats,  le Qatar décida finalement en 1970 de devenir un État indépendant à l’exemple de son voisin, le Bahreïn.

Grâce au pétrole, le Qatar devint un pays très riche. Les domaines de la santé et de l’éducation se développèrent. Les moeurs évoluèrent rapidement, alors que la société qatarienne se trouvait confrontée à la modernité importée de l’Occident.

les dates principales du Qatar

Le 27 juin 1995, le prince héritier, le cheikh Hamad bin Khalifa Al Thani, devenait le nouvel émir du Qatar, il entreprit des réformes marquant un premier pas vers la démocratisation du pays et de ses institutions. Il a accordé le droit de vote aux femmes et, en octobre 1996, a laissé s’implanter à Doha une chaîne de télévision privée arabe devenue célèbre: Al-Jazeera.

Le Qatar continue depuis son développement rapide dans de nombreux domaines : immobiliers, infrastructures, culture, sport; tant au niveau national qu’international.

Le 25 juin 2013, l’émir Hamad ben Khalifa al-Thani abdique en faveur de son fils, Tamin ben Hamad al-Thani.

Retour