Retour

Les secteurs qui recrutent le plus au Qatars sont nombreux. Certains souffrent d’un manque de candidat, et pour quelqu’un qui veut travailler, postuler à ces offres d’emploi est une bonne solution.

La santé

Le secteur de la santé connait d’importants développements et de nombreux postes sont à pourvoir.
En 2014, le Premier Ministre et le Ministre de l’Intérieur du Qatar ont annoncé lors du Forum sur la stratégie nationale de la santé que le nombre d’employés du secteur médical devrait passer de 8000 (chiffre actuel) à 16000 en 2022 et à 32000 personnes d’ici à 2030.

Tout d’abord, des postes sont à pourvoir à la caisse d’assurance maladie, « National Health Insurance Company » nouvellement crée. Aussi, la Hamad Medical Corporation.
Sidra, le futur “Women’s Hospital” au sein de la Qatar Foundation, recrute aussi en vue de son ouverture. Sidra est cet énorme bâtiment au rond-point de Education City.
Plus d’informations : http://careers.sidra.org/sidra/VacancySearch.aspx

Autre site de recrutement pour les professions médicales : https://www.headmedical.com/Gulf_Region/Qatar/Sidra.aspx

La finance

A tous les analystes qui ne jurent que par le Luxembourg, le Qatar, à condition de vouloir changer de vie est une opportunité à saisir. Les pays du golf ne connaissent pas la crise, et il serait dommage de ne pas en profiter. C’est au Qatar, et aux pays limitrophes comme Dubaï qu’on trouve les meilleures opportunités dans ce secteur qui souffre en France et en Europe plus généralement.

L’hôtellerie et la restauration

Le Qatar regroupe un grand nombre d’hôtels de luxe. Beaucoup de français travaillent dans ce secteur au Qatar. Les cuisiniers en particuliers, la cuisine française est appréciée ici, à condition de l’adapter au pays.

Le personnel de salle et de réception dans les hôtels ont aussi les faveurs des Qataris lorsqu’on parle d’embauche. En effet, la formation française dans ces domaines est reconnue pour sa qualité, et le Qatar offre de belles opportunités dans les meilleurs établissements.

Le BTP

Avec les grands projets, le nombre de chantiers est en croissance perpétuel, le secteur est donc porteur. Tous les métiers liés de près ou de loin à la construction emploient et pas uniquement des manoeuvres. Le Qatar a besoin de contremaîtres, pour encadrer la main d’œuvre ouvrière croissante. Parler l’Arabe est un plus pour postuler à ces postes d’encadrements dans le BTP.

Les postes à plus hautes responsabilités, comme les ingénieurs, nécessitent de parler couramment l’Anglais et de solides expériences, si possible dans les pays du Golf.

btp qatar secteurs d'activité

L’éducation

Le nombre d’expatriés augmente et avec lui, la demande pour l’éducation des enfants. C’est un secteur qui est aussi porteur pour les français, bien que les Anglophones soient plus nombreux au Qatar. Les familles Qataris apprécient la culture française et plus particulièrement la langue française. Bien sur, il est importants pour ceux qui postulent à un poste de professeur de français d’avoir des références dans leur pays d’origine et se faire enregistrer officiellement. Surtout que depuis peu, les cours privés de soutien scolaire ou de langue sont interdits par la loi en dehors d’un cadre officiel.

L’informatique

Des multinationales ce sont installées au Qatar et offrent de réelles opportunités d’emplois. Les cadres, et les experts internationaux veulent faire carrière dans ces sociétés pour bénéficier de conditions financières meilleures qu’en Europe. Le développement de ce secteur, à tous niveaux, nécessite de faire appel régulièrement à de nouvelles recrues, parmi lesquels les informaticiens.

Retour